Ligue 1 – Le PSG condamné à être champion de France ?

Mesdames, c’est avec une certaine compassion que nous vous annonçons la reprise du championnat de France de Ligue 1. Les vacances sont terminées, le beau surfer bronzé en tongs va laisser place au sportif du dimanche en chaussons. Pour mieux supporter votre homme et comprendre ses réactions tout au long de la saison, voici nos prévisions. Soyez à l’écoute, le football peut être une grande source de stress…

Le Paris-Saint-Germain encore au sommet cette année

 Avec trois trophées de champion de France de Ligue 1 en trois ans, le Paris-Saint-Germain aura à cœur de garder sa couronne une quatrième année consécutive. On ne voit pas quelle équipe a les armes pour tenter d’éviter l’inévitable, le sacre du PSG. La compétition pourrait donc, cette année, être pliée en même temps que l’arrivée du Père Noël… L’équipe de la capitale  a un gros avantage sur ses concurrents, son compte en banque. En effet, La Fontaine a sa « poule aux œufs d’or », le PSG a ses propriétaires qataris. L’effectif parisien n’a pas énormément changé, Yohan Cabaye a été remplacé par Benjamin Stambouli et l’allemand Kévin Trapp est venu relancer la concurrence au poste de gardien de but. Et que dire de l’arrivée imminente d’Angel Di Maria ! Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est grâce à lui, main dans la main avec Lionel Messi, que l’Argentine est arrivée en Finale de la dernière Coupe du Monde au Brésil. Les joueurs de Laurent Blanc ont réalisé une très bonne préparation d’avant saison en remportant la plupart de leurs rencontres face à des adversaires de choix, comme Chelsea ou Manchester United.

La seule équipe qui a réussit à titiller l’ogre parisien lors de la dernière édition est l’Olympique Lyonnais. Mais réitérer la même performance cette année s’annonce délicat. Le Trophée des Champion en est la preuve. Samedi soir, les parisiens ont tué le suspens en moins de dix minutes, grâce à des buts de Serge Aurier et Edinson Cavani, face à leurs homologues rhodaniens. La première place du championnat semble donc déjà connue. Nous espérons nous tromper pour l’intérêt de la Ligue 1…

Le podium de la Ligue 1 : Paris et les autres

Il ne reste donc plus que deux places à se partager… Une fois de plus, l’Olympique Lyonnais a tout du dauphin cette saison. Mais la préparation de l’OL a été contrariée par les différentes rumeurs de transferts, par les prolongations de contrats, les revalorisations salariales, et sans oublier, les blessures.  En effet, l’infirmerie est un passage obligé pour tout Gone qui se respecte, demandez à Gueida Fofana et Clément Grenier ce qu’ils en pensent. A l’heure actuelle, l’équipe est donc comme son nouveau stade, en chantier…

La deuxième pourrait être une fois encore l’AS Monaco. L’effectif a été renouvelé. Des joueurs confirmés, comme Geoffrey Kondogbia ou Dimitar Berbatov, ont laissé la place à des joueurs plus jeunes, dont Farès Bahlouli et Stéphane El-Shaarawy, mais tout aussi talentueux. Le risque est donc le manque d’expérience même si les monégasques ont réussit à garder certains de leur vieux briscards. En effet, ils pourront tout de même compter sur la bouteille de joueurs comme Jérémy Toulalan ou Ricardo Carvalho. Le plus difficile pour le club de la principauté va être de réussir à garder ses jeunes concentrés sur le football, la vie est tellement agréable à Monte-Carlo.

Voilà, nous avons le podium. Mais cela ne s’annonce pas aussi simple.

L’Olympique de Marseille ne s’est pas résigné à monter sur une des deux marches vacantes du podium, malgré plusieurs interrogations. L’OM a réussi à garder son entraineur Marcelo Bielsa, mais a perdu la moitié de son effectif. Jérémy Morel, Rod Fanni, André Ayew, Dimitri Payet, Giannelli Imbula et André-Pierre Gignac sont partis. Ils étaient, tous les six, titulaires indiscutables dans l’esprit de leur coach. Cela va donc être compliqué de jouer toute la saison avec seulement deux remplaçants.

Quels clubs de Ligue 1 pour l’Europe ?

Même si toutes les conditions ne sont pas réunies pour que les clubs français s’épanouissent en Europa League, le côté financier reste pour autant un challenge intéressant.

Saint-Etienne sera assurément présent dans cette course à l’Europe. Une compétition européenne sans les verts, ça n’a pas grand intérêt… Les Girondins de Bordeaux seront également à coup sûr de la partie. Reste à savoir quelle équipe viendra bousculer la hiérarchie.

Lille a changé d’entraîneur et plus de la moitié de son effectif. La patte d’Hervé Renard pourrait donc aider les Dogs à retrouver l’Europe. Les ch’tis sont à prendre très au sérieux cette année, tout comme Montpellier. Les joueurs héraultais peuvent confirmer leur progression et réussir là où ils ont échoué l’année précédente. Les montpelliérains ont notamment réussi à garder leurs meilleurs joueurs en la présence de Morgan Sanson et d’Anthony Mounier, une première depuis longtemps.

Néanmoins, la vraie surprise pourrait venir de clubs en rouge et noir. Rennes, mais également Nice peuvent étonner lors de cette édition. Les bretons se sont renforcés et espèrent enfin passer un cap après de nombreuses années dans le « ventre mou » du championnat. Sur la Côte d’Azur, les aiglons auront la volonté de montrer au football français que leur saison passée catastrophique n’était qu’un accident. Leur nouveau trio offensif composé de l’insouciant Alassane Pléa, du revanchard Valère Germain et de l’éternel espoir Hatem Ben Arfa peut être la très bonne surprise de cette édition 2015-2016.

Sauve qui peut en bas de classement 

Chaque année, il est très difficile de rester en Ligue 1 pour les clubs ayant un petit budget, comme par exemple les promus. En effet, les trois nouvelles équipes de l’élite cette saison ne joueront qu’une seule chose, éviter la relégation en Ligue 2 à la fin de l’exercice. Si Troyes a l’expérience de ce championnat, ce n’est pas le cas d’Angers et du Gazélec d’Ajaccio. Le club corse va connaître sa première saison au plus haut niveau et ses premiers derbys contre Bastia. Ce genre de rencontre est plus qu’un simple match, c’est une question de fierté.

Lorsqu’on n’a pas d’argent, on essaye de recruter intelligemment, c’est ce qu’ont tenté de faire ces trois petits nouveaux, sans toute fois réaliser de gros coup.

Heureusement, ils ne seront pas seuls dans cette lutte sans merci. Toulouse et Lorient seront également présents. Ces deux formations ne se sont pas renforcées à l’intersaison, étonnant pour des équipes qui jouent avec le feu depuis plusieurs années. Lorient a même perdu son meilleur buteur du dernier exercice, Jordan Ayew qui s’est envolé pour l’Angleterre . A trop jouer, un jour, on se brûle. Il faudra donc éviter les trois dernières places du championnat pour ces cinq équipes…

Mesdames, si votre compagnon ne supporte aucune des équipes évoquées, mettez son club favori dans la case qui vous arrange. Il sera toujours heureux d’entendre le nom de son équipe de cœur associé à la Coupe d’Europe, même si cela n’est pas vrai…

Nous allons maintenant vous familiariser avec des noms de joueurs que vous risquez d’entendre à plusieurs reprises cette année lors de vos repas entre amis.

Ces joueurs de Ligue 1 qui vont exploser

Chaque saison, deux, trois joueurs sortent du lot et nous rappellent pourquoi le football est avant tout un sport magnifique. Voici les quatre pépites qui peuvent éclore lors de ces prochains mois.

Le premier s’appelle Jean-Kévin Augustin, il joue au Paris-Saint-Germain, il est attaquant et a seulement dix huit ans. Il n’aura malheureusement que peu de temps de jeu mais sera un remplaçant de luxe des différentes stars de l’attaque parisienne. Il est sans aucun doute la révélation française de cette pré-saison. Il a inscrit cinq buts en trois matches de préparation.

Le deuxième s’appelle Ivan Cavaleiro, il joue à l’AS Monaco, il est ailier et a vingt-et-un ans. Le portugais est arrivé de Benfica à l’intersaison et aura la dure responsabilité de palier le départ de plusieurs joueurs offensifs sur le Rocher. Il a crevé l’écran lors de ses premiers matches avec l’équipe de la principauté.

Le suivant est également un monégasque, il s’agit de Mario Pasalić. Le milieu croate de vingt ans est prêté par Chelsea. Il s’est déjà imposé dans l’effectif en ayant été titularisé lors des trois derniers matches de l’ASM et en inscrivant un but magnifique à l’occasion du match aller du troisième tour de qualification de la Champions League.

Le dernier est le marseillais Karim Rekik. Cet espoir néerlandais de vingt ans, arrivé en provenance de Manchester City, aura la lourde tâche de faire oublier les nombreux départs défensifs phocéens. Il est toujours difficile de s’imposer dans un club comme l’OM…

Mesdames, maintenant que vous êtes suffisamment armées pour affronter cette nouvelle saison de football intense, nous vous souhaitons bon courage.

PS : Le championnat de France sera suivi de l’Euro en France, ne programmez pas trop vite vos prochaines vacances estivales…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *